Wonder book As d’or 2023 ! (sans divulgachage)

La boite et votre premier plateau de Wonder Book.

Je vais tout de suite vous prévenir : je ne fais ni partie des nouveaux membres du jury de l’as d’or, ni des anciens. Le titre n’engage donc que moi et ne constitue en rien une garantie contractuelle.

Maintenant, pourquoi devriez-vous y jouer ?

Je vous fais une liste rapide des raisons et je les détaille ensuite :

  • Les règles sont extrêmement simples
  • Il y a une vraie stratégie à mettre en œuvre
  • Les détails des illustrations sont importants ! (sisi)
  • Les effets Waouh sont bien pensés et vont crescendo
  • Le système de mots clés est sympa !

Pourquoi vous ne devriez pas y jouer :

  • C’est plein de dés (on ne contrôle pas toujours tout)
  • L’équilibrage entre 3 et 4 joueurs est-il bon ?
  • Il y a un peu de lecture (gare si vous n’aimez pas cela)
  • La 3D peut gêner la vue de tout le monde
  • J’avais 2 paquets « chapitre 2 » dans ma boîte. Avant de commencer, je vous conseille de vérifier, sinon vous allez être frustrés puissance 1000… 🙂

Introduction

Si vous suivez ce blog, vous savez que je ne suis pas fan des avis. Je n’en donne que très rarement. Je n’en lis jamais. Je me concentre en général sur l’explication des règles (et j’espère pouvoir le faire sur Wonder Book bientôt).

Mais voilà, ce jeu me donne une vraie envie d’y rejouer tout le temps ! J’ai commencé avec une partie entre adultes lors de notre soirée jeux hebdomadaire (à 4 joueurs en plus)… On a tenu 40min, règles incluses (durée annoncée sur la boite 90min). On a perdu comme jamais. Je n’ai pas précisé mais le jeu est coopératif (on gagne ensemble, on perd ensemble). Il est basé sur un scénario à base de cartes.

Et depuis, je rongeais mon frein d’en refaire une… c’est chose faite, en famille à 3 joueurs. Oui, c’est plus simple après, mais sans avoir divulgué aucun élément, c’est mon fils et ma femme qui m’ont fait remarquer qu’en regardant bien (et n’étant pas trop bête / séduit par les dessins enfantins), on pouvait sentir (voir) les pièges. Il est clair également que certaines stratégies sont à proscrire (c’est pas un jeu pour rigoler). Si votre personnage n’a plus de point de vie, vous ne mourrez pas mais vous perdez un point destin. Les points de destin servent à déterminer votre niveau de réussite de la mission…s’il n’y en a plus, vous avez perdu !

On a donc enchaîné 2 chapitres en 2 jours et nous en aurions bien fait un troisième sans le second paquet du chapitre 2 (maudit !) à la place du 3. Le SAV d’Asmodee a l’air réactif (édition du 31/03/2021 Chapitre 3 reçu)… Vivement la pluie ce weekend. Constat : les parties font effectivement environ 90min.

Cet avis repose donc sur 3 parties, 2 sur le premier chapitre avec une défaite cinglante, et la troisième sur le chapitre 2. Je mettrais à jour si besoin à la fin de la campagne, ça ne devrait pas être long (toute la famille étant à fond). Précision, il y a 6 chapitres dans la boite.

Les avantages en détails

Malgré la liste de 7 actions possibles, c’est très simple ! Pas de ligne de vue, pas de point de mouvement, pas de fatigue (si tous ces termes ne vont sont pas connus tant mieux !). Pas de chichi, pas de petites exceptions.

Et pourtant, si vous ne faites pas attention, vous allez mourir vite, il n’y a qu’un type d’ennemi mais ils sont redoutables si on n’y prend pas garde. Il vous faudra faire des choix avec vos 3 actions par tour.

Comme je vous l’expliquais dans l’introduction, le diable se cache dans les détails. J’ai l’habitude des jeux d’enquête, mais ici aussi les illustrations servent à quelque chose et même plusieurs fois ! Ouvrez-œil !

Quand vous ouvrirez la boite, vous verrez une enveloppe ! Et un livre qu’il ne faudra ouvrir ni l’un, ni l’autre. C’est tellement frustrant, mais c’est aussi très bien pensé. (J’imagine que vous avez déjà vu le livre ouvert, mes joueurs non…). Les effets Waouh sont distillés avec parcimonie.

Enfin, petite note spéciale pour le système des mots clés. Suivant vos actions, vous allez devoir écrire ou effacer certains mots clés (et en réfléchissant, vous pouvez essayer de poursuivre une voie). Ceux-ci influeront sur vos gains ou pertes. Probablement, assez peu au final sur le déroulé de l’histoire, mais ça donne un (tout) petit côté jeu de rôle et roleplay (le fait de jouer son personnage, gentil si vous êtes un gentil, ou pas, etc). Je n’ai que 3 parties donc je peux me tromper sur l’influence de ceux-ci, mais je ne vous divulgâcherai rien comme cela.

Un des 4 personnages et 2 Wyrm (les méchants). Crédit photo Henk Rolleman, Essen 2021.

Les désavantages

Moi personnellement, je n’en vois pas pour le moment, mais comme je le disais, si vous êtes vraiment très allergiques aux dés, vous pouvez passer votre chemin ! Idem pour la lecture, même si cela reste raisonnable (je pense).

En ce qui concerne l’équilibrage, c’est une analyse purement mécanique. C’est à dire que le jeu propose la même expérience pour 1/2 joueurs et une autre pour 3/4 joueurs. Grossièrement si vous être 3 ou 4 vous avez plus de monstres. Cela devrait donc être plus facile à 4. (Rappel : je n’ai joué qu’un fois à 4, et on a perdu…bon on a été un peu pris de court par le jeu et temps mieux !). Comme il y a beaucoup de lancés de dés… E! Pour notre campagne à 3 joueurs pour le moment tout se passe « à peu près » bien (2 victoires). Mise à jour du 04/04/2022 : je nuance un peu la paragraphe ci-dessus certains chapitres limitent le nombre de montre disponible (en réserve) en fonction du nombre de joueur.

La 3D peut bloquer la vue de certains joueurs autour de la table (Merci Florian F, pour m’avoir rappelé ce point). Personnellement cela ne nous a pas gêner, mais nous jouons à 3, en bout de table.

Je pourrais ajouter la rejouabilité, mais personnellement, ça ne me gêne pas, Je ne pense pas faire la campagne une seconde fois sauf dans quelques années à 4 avec ma fille en plus… (croisons les doigts).

Bonus

Assistons-nous à une première dans un jeu de société, un partenariat entre un éditeur et un « accessoiriste » ? Dans Wonder Book, vous trouverez 2 petites boites en plastique pour ranger les divers jetons (pour changer des traditionnels sacs zippés). De plus, il a y une petite publicité pour ces boites. C’est vrai qu’elles sont pratiques à l’usage (même si vous voyez que certains jetons sont dans des sacs…ceux dont on ne se sert pas). En visitant le lien fournit (https://geekboxline.com/), on se rend compte que c’est aussi DV Giochi qui fabrique. Ce ne semble donc pas être le premier partenariat…tant pis pour le scoop.

Une vue de la boite et des 2 « geekbox » fournies pour ranger les jetons.

Conclusion

Je cherche une comparaison entre le plaisir et l’impatience que j’éprouve à rejouer et…j’ai bien du mal à trouver. Peut-être (Attention les jeux suivant n’ont rien à voir, je parle du plaisir et de l’envie) :

  • Pandémie Legacy
  • Les premiers Unlock!
  • Zombie Kidz
  • 1h avant la première descente de ski de la saison avec 40cm de poudreuse et un grand soleil.

Il reste une grande question « la fin » va-t-elle réussir à me surprendre ?

Mise à jour du 04/04/2022 : 2 nouveaux chapitres fait (le 3 et 4). Les illustrations sont toujours aussi importantes et c’est cool ! L’histoire est vraiment fouillée avec des choix intéressants (je ne peux pas vous dire ce que cela change sur l’histoire). Vous n’êtes pas obligé de tout faire mais cela peut vous aider ou pas 🙂 . Enfin, les pop-up sont bien cachés et on n’imagine pas forcément ce qu’ils renferment (toujours Waouh – même s’ils faut bien « les ancrer » pour qu’ils tiennent correctement).

Promis, je mettrais à jour l’article à la fin de la campagne, probablement dans 2 semaines suivant la météo.

Vous souhaitez acheter Wonder Book, le lien de notre partenaire Ludocortex (65€).

Laisser un commentaire